L’Edito du 28 août 2016. Il fait chaud et dans le monde des piscines managé par Z (Z comme Zorglub, il va s’en dire) on refuse de s’adapter.

topelement

Samedi matin dernier, après une nuit chaude comme souvent l’été à Strasbourg, nombreux furent les familles avec enfants qui se sont rendues à la piscine de la Kibitzenau pour se rafraichir.
Etant sur place, nous avons été témoin d’une scène navrante. Des dizaines d’enfants étaient privés de baignade. La raison ? Tout l’espace ludique leur était interdit d’accès car, pendant une heure et demi, une partie seulement de cet espace était occupé par 6 adeptes d’aquagym. Règlement de la CUS oblige, il n’est pas possible de faire cohabiter deux activités différentes dans le même bassin. Les MNS en étaient dépités mais disaient être obligés d’appliquer les consignes, sinon sanctions à venir ! Voyez de quoi est fait le monde de Z.
Ces enfants et leurs parents n’avaient que deux options : attendre ou se baigner dans le bassin olympique, peu propice à l’usage familial. Voyez le beau paradoxe : pour sécuriser 6 pratiquants, de nombreux jeunes enfants se mélangeaient à des dizaines d’adultes. Avec bien plus de risque, comme de se prendre soit un coup de ciseau (le ciseau -ça c’est pour notre grand responsable des sports de la CUS, M.F.- est l’action de poussée des jambes en brasse), soit le bras égaré d’un crawleur.
Que faire face à cette impossibilité où on s’interdit de réagir aux circonstances du moment ? Pourquoi dans le monde managé par Z il arrive de telles inepties ? Zorglub, rappelez-vous Spirou, c’était la belle leçon faite à la jeunesse pour saisir l’absurdité d’un monde que l’on voudrait parfait.
Notre colère monte. Et voilà la leçon que j’en tire: quand messieurs Bies et Cahn se plaignent par les voies des réseaux sociaux ou de la presse de ne pas avoir été invités par leur nouvelle idole Emmanuel Macron (bien qu’ils affirment le contraire) et qu’ils se désintéressent de ces grands dysfonctionnements touchant de près la population strasbourgeoise, et plus particulièrement celle de la Meinau, Neudorf et Neuhof, on comprend pourquoi l’électeur se détourne d’eux et utilise le vote d’extrême-droite.
Cette manière de se plaindre ne pas pas être invité par un des Maîtres du Palais et de rester silencieux face au malaise d’une population qui cherche à se rafraichir lorsque la canicule sévit, montre, une fois de plus, que ces responsables se servent du public au lieu de servir le public.
Bonne rentrée à tous.

P.S. Idem ce dimanche matin!

 

Publicités
Comments
5 Responses to “L’Edito du 28 août 2016. Il fait chaud et dans le monde des piscines managé par Z (Z comme Zorglub, il va s’en dire) on refuse de s’adapter.”
  1. didier dit :

    je confirme mais je suis persuadé que les « responsables » vont tenir compte de ces remarques pour changer les choses (langue de bois). Je confirme et je trouve cela déplorable mais c’est ça aujourd’hui la « politique » (ce que je pense réellement:-)

  2. Dorie dit :

    Mon père (ancien fonctionnaire de la ville de Strasbourg, retraité depuis 25 ans) m’a raconté hier que lorsqu’il y avait de fortes chaleurs sur la ville on appelait le personnel disponible pour arroser les trottoirs et les rues dans le centre ville pour rafraîchir l’atmosphère. Aujourd’hui, même dans les piscines on ne peut plus se baigner dans tous les bassins. Au wacken c’est pareil, tous les bassins ne sont pas disponibles à l’ouverture des portes. Le bassin pour enfants ouvre plus tard.
    On nous rétorque que c’est un problème de sécurité (cette sécurité qui nous est servie à toutes les sauces) et de personnel (frais de gestion!). Nous vivons une époque où les interdits priment sur les libertés, bizarre! Voire dangereux.

  3. Backstroke dit :

    Au Wacken lors des leçons d’aquabiking, le bassin loisirs est séparé par une ligne de flotteurs. Pourquoi ne serait ce pas possible à la Kibitzenau ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :