L’Edito du 1 janvier 2016. La piscine de la Kibitzenau sinistrée avant l’heure!

christian-richter-abandoned-places-12

Tout cela est bien triste, la maintenance obligée et imprévue des nouveaux équipements nautiques de la ville montre combien les choses ont été mal menées. Mal menés ont été les travaux, malmenés sont les usagers. Le sous-dimensionnement des aménagements du bassin de la « nouvelle » Kibitzenau, et l’usage de matériaux bas de gamme ont pour conséquence une fermeture prolongée de l’établissement.
Mais qui en parle à part notre association ? Le mur amovible plie sous les contraintes et est inutilisable. Les carrelages allant des vestiaires aux douches, en passant par les coursives, sont dans un état lamentable, avec des risques non négligeables de blessures pour les baigneurs. Que dire des bris des portes des vestiaires ?
La liste est longue, aux services de l’eurométropole d’en faire l’inventaire. Mais le courage va bien sûr leur manquer. Cette rénovation a coûté très cher. Plus cher qu’un équipement neuf. Il est vrai que l’architecte n’avait jamais fait de piscine et méconnaissait totalement la conception d’un tel bâtiment, comme le prouve l’accès au bassin par sa grande profondeur (tous les autres postulants finalistes faisaient passer l’entrée par la petite profondeur). On pourrait lui pardonner d’avoir mal évalué les coûts et la mauvaise conception de l’ensemble. Mais pourquoi avoir à ce point fait des économies sur les matériaux ? Pour faire vivre quelques sous-traitants ? Non. C’est l’incompétence qui a guidé nos têtes bien pensantes, architecte, ville et eurométropole. Leur prime, par contre, ils y ont eu droit. De fait, notre communauté locale souffre d’un syndrome propre aux gens de pouvoir et décideurs en goguette. En attendant l’usager souffre. Il est privé d’un équipement et sa feuille d’impôt augmente. Il faut bien payer la bêtise en cours. Et ce n’est pas fini.
Bonne année 2016 à vous. Peut-être qu’un jour un vrai débat produisant un beau produit verra le jour.

 

P.S. La photo est de Christian Richter. https://500px.com/christianrichter

Publicités
Comments
13 Responses to “L’Edito du 1 janvier 2016. La piscine de la Kibitzenau sinistrée avant l’heure!”
  1. Jer dit :

    On se demande ce qu’ils y foutent, dans cette piscine.
    Hier soir, le bassin était en eau et le carrelage des vestiaires inchangé.
    Peut-être attendent-ils l’autorisation de l’architecte de modifier ce chef-d’oeuvre du XXIe siècle.

    A propos d’architecte, on m’a raconté une blague :

    Quelle est la différence entre Dieu et un architecte ?

    Dieu ne s’est jamais pris pour un architecte.

  2. Kibitz dit :

    Excellente année 2016 à tous. Une bonne santé, pleins de fous-rires, plus de sous, et de belles rencontres…. sans oublier pour tous ceux qui fréquentent la kibitz le soir : un sas de déchaussement propre, des cabines et des casiers propres, des sanitaires propres, du savon dans les douches et un bassin de 25 m qui ne pue pas le pipi.

    RDV avec la responsable des piscines de l’eurométropole le 12 Janvier à 13h à la piscine pour faire un point pour ceux qui peuvent se libérer.

    Merci pour cet article

  3. Jubjoteur dit :

    Pour le savon ce que le personnel m’a dit c’est : on n’en met plus car des gamins s’amusent à les vider ou les arracher pour étaler le contenu par terre et glisser.
    Et lorsque l’on dit que la Kibitz et le Wacken ont été mal conçu, M. Bitz nous sort que la fréquentation est en hausse depuis les rénovations et les usagers sont satisfaits. Forcément vu l’état avant rénovation on ne peut qu’être satisfait après même si c’est mal conçu.

  4. Chronique de ce qui va suivre.
    La piscine de la Kibitzenau fermera plusieurs semaines cet été! Et oui, il va falloir s’occuper du mur amovible et de quelques autres choses. Que les familles du Neudorf et du Neuhof, ceux qui ne partent pas en vacances, aillent en colos ou au bled. Peut être que la ville aidera au financement…
    Quand on voit ce qui se passe à l’issue de la rénovation de la piscine de Schiltigheim, après trois mois d’ouverture, on ne peut que dire que l’Eurométropole est fidèle à elle même. Les peintures s’écaillent aux douches. Les plafonds des douches individuelles sont déjà dans un piteux état. On ne peut qu’être saisi par l’inconséquence des services de la construction de l’Eurométropole. Pourquoi l’usage généralisé de matériaux de bas de gamme? Où est passé l’argent? La cour régionale des comptes devrait se pencher sur le « plan piscines ».
    Et petit bonus en plus, quid de la rénovation de la piscine de Hautepierre? Tout est à l’arrêt.
    Ils sont nuls mais vaniteux, je n’arrête pas de le dire depuis près de 6 ans. J’attends le démenti.
    En additionnant les bévues, Wacken (par ex. profondeur à rectifier), Kibitzenau et Schiltigheim le total des sommes affectées aux travaux liés aux malfaçons on se dit que c’est là un montant suffisant à la construction d’une nouvelle piscine.

  5. Dernières nouvelles
    La piscine de la Kibitzenau fermera du 27/6 au 31/7. Qu’on se le dise. De fait, la fermeture de la première quinzaine de janvier n’a servi qu’à poser des rustines. Le carrelage n’a pas été refait, juste un aggloméré a été posé…
    Tout devrait être fait cet été. On reste suspendu à ce futur résultat.
    Et puis les parois de séparation en verre qui font office de garde-corps aux pédiluves sont ébréchées, gare aux coupures!
    Soulignons que les scolaires se sont pointés à la Kibitzenau le lundi de la rentrée. Ils n’avaient pas été informés de la prolongation de la fermeture de la piscine.

  6. Nouvelles de ce dimanche
    Ouverture ce matin de la piscine de la Kibitzenau retardée de quelques minutes. La raison? Le club qui avait la jouissance de la piscine la veille a encore une fois fait l’économie de rabaisser le mur. C’est son habitude.
    Et, oh nouvelle surprise, à 11h 30 le bassin olympique est fermé au public. La raison? A 9h on informe le personnel qu’il va falloir remonter le mur pour le bien du club qui va en avoir l’usage l’après midi. Résultat de cette formidable politique: le public est une fois de plus victime de l’incohérence du service des piscines. Le bassin est évacué. La Responsable des piscines, tout le monde la reconnaitra, au lieu d’appliquer aveuglement les théories du management devrait plus avoir le sens du service public. Au lieu de soutenir son personnel, elle tente de le soumettre à la raison d’un maitre qui favorise le privé plutôt que le public. Les M.N.S. apparaissent de plus en plus comme des employés de maison.

  7. Kibitz dit :

    Bonjour Lors de la réunion du 12 Janvier 2016 l’équipe du service des piscines nous avait assuré que le message avait été entendu et que des mesures seraient prises en faveur de la propreté pour cette nouvelle année.

    Il est regrettable que ce ne soit pas le cas. Les vestiaires de la Kibitz étaient à nouveau dans un état inadmissibles Jeudi 21 Janvier vers à partir de 20h30.

    Constatations de l’entraîneur et plusieurs autres membres à l’appui. Vous trouverez les photos sur Facebook :http://www.facebook.com/profile.php?id=100010759518727

    Une amélioration est néanmoins à noter en ce qui concerne les problèmes d’odeurs dans les sanitaires et le bassin de 25 m.

    Solutions proposées :

    Passage de l’équipe de nettoyage après la sortie des enfants

    Utilisation des vestiaires collectifs (toujours en meilleur état) Il faut déverrouiller les casiers à code pour que nous puissions les utiliser

    Surveillance et sensibilisation des groupes d’enfants arrivé /départ

    Sensibilisation des parents (mail)

    Prolongement des horaires de l’équipe de maintenance du jour

    …. et bien d’autres solutions si on décide enfin de résoudre une fois pour toute ces dysfonctionnements.

    Le comité des nageurs de la Kibitz

  8. Kate dit :

    Il est vrai que le personnel de nettoyage (confié à une société privée) fait une fixation sur les baies vitrées alors que les sols, surtout dans les cabines et toilettes, nécessiteraient davantage d’entretien. De plus je constate que les hommes utilisent les toilettes femmes, sans doute en cause la mauvaise signalétique. Il suffirait de coller des affiches de couleur pour éclairer les usagers puisque des lettres argentées sur du carrelage blanc ce n’est pas visible.

  9. RUMEUR OU FAIT A VENIR?
    La piscine de la Victoire est le clou, assez bien placé, dans la chaussure de la ville de Strasbourg.
    Voilà qu’il me vient à l’oreille ceci: un promoteur issu de la nouvelle grande région serait sur le point d’acheter les anciens locaux de France Telecom, situés à l’arrière de la piscine de la Victoire. C’est une très belle surface. Elle commence rue Prechter puis se poursuit rue Fritz Kiener et se termine rue de l’Académie, tout en étant adossée à l’Ecole des Arts Décoratifs (sup. bien sûr). Ce promoteur ne veut pas dire ce qu’il entend faire de cette belle surface. Mais il aurait usé d’un autre ton quand lui a été posé la question de savoir si son projet avait un lien avec la piscine de la Victoire.
    Chers lecteurs nous anticipons probablement. Mais provoquons le bel usage que fait la Ville de sa politique de concertation. Il nous parait préférable que la Ville nous dise ce qu’il en est dès aujourd’hui. Evitons la mascarade de la concertation où le public et toujours mis devant le fait accompli. D’ailleurs il en a encore été question ces jours derniers avec la réunion publique traitant de la circulation le long des quais Finkwiller Bateliers et Pêcheurs (cf. DNA du 23/1 « Forte affluence et petits débats »). Où l’on peut comprendre que tout est déjà bouclé. Et c’est encore Olivier Bitz qui est à la manoeuvre comme pour les Bains. Drôle non?
    Une dernière chose. Notre thèse. La ville est engluée du fait de sa relation avec les grands groupes dit « décideurs ». Elle préfère flirter avec eux, plutôt que de s’appuyer sur la demande citoyenne. Elle pense faire des économies alors qu’elle creuse ses futurs déficits. Qui de nos élus sont allés voir, pour se divertir bien sûr, le film « Demain »? Ensuite qu’ils aillent voir le dernier Tarantino juste comme ça…

  10. Michèle dit :

    Stupéfaction ce matin à la Kibitzenau : « On ne peut pas ouvrir puisqu’il n’y a pas de caissière (caissier) » Nous étions plusieurs à être venus à l’ouverture afin de nager avant d’aller travailler ou avant un RDV et nous avons perdu du temps à nous déplacer et à attendre. Pour ma part je suis repartie quelque peu énervée par cette situation. Même la Directrice était absente à ce moment-là. Belle gestion du planning!

  11. Raslebol dit :

    Droit de grève, d’accord , mais franchement trop c’est trop! Ce matin encore la piscine de la Kibitzenau est fermée, le téléphone est en grève aussi. Merci pour les nageurs et pour les enfants qui sont en vacances. Les raisons de cette grève pourraient être expliquées au public car vu de l’extérieur ce n’est pas compréhensible. Il y a des métiers plus pénibles, tant pour les horaires que pour la pénibilité et les rémunérations. Il est difficile d’avoir de l’empathie pour les grévistes vu le niveau d’information et le non respect des usagers.

  12. colonel killgore dit :

    08/05/2016
    Ce matin, piscine du Wacken, 9 heures ouverture bidon, comme chaque année plus il fait beau, plus la piscine ouvre tard … Du grand n’importe quoi ! Un monde fou, plus moyen de nager réellement, dans la ligne d’eau loisir les gens marchaient, dans la ligne palmes on attendait son tour pour pouvoir nager… Toujours du grand n’importe quoi orchestré par nos élus qui ont dépensé une fortune dans le plan piscine mais qui sont incapables de gérer le fonctionnement et la gestion des horaires d’ouverture de ces lieus. Un ouverture à 7 heures s’impose les week-end à la piscine du Wacken, seul bassin extérieur de la ville de Strasbourg.
    Si vous avez des problèmes de frais de fonctionnement, il suffisait de ne pas remplacer les deux adjointes qui ont démissionné et, avec cet argent, payer deux maître-nageurs en plus deux fois deux heures le week-end. Vous auriez même été gagnant financièrement (je pense …). Mais bien sûr, vous préférez donner cet argent à vos petits copains ou copines et les strasbourgeois ou autre n’ont qu’à se faire e…… dans les bois !
    Madame Zisswiller, achetez-vous un maillot de bain et venez constater par vous-même que cette ouverture à 7 heures est une nécessité !!!
    Dans l’attente de vous voir dimanche prochain
    Indignons-nous !

    Amicalement

  13. Petites remarques au sujet de la grève en cours.
    -Comment se fait-il que le mouvement de grève national touche à ce point la piscine de la Kibitzenau? Mouvement qui de fait ne concerne pas le personnel de l’Eurométropole.
    -Comment se fait-il que certains Maitres Nageurs(MNS) s’arrangent pour se mettre en grève que quelques heures afin de toucher leurs traitements. Mais, quand c’est un jour férié, ils ne font pas grève du fait du bonus lié à ce fameux jour.
    -Comment se fait-il que le jeudi 28 avril jour de manifestation dans les rues de Strasbourg les MNS n’étaient pas en grève? Mais le lendemain de 7H à presque 9h du matin oui?
    -Comment se fait-il que certains MNS tout en étant en grève se permettent au même moment de donner des leçons de natation à titre privé? Probablement en solidarité avec leurs camarades en versant à leurs syndicats le montant de ces fameuses leçons…
    -Enfin cette remarque venant d’un usager,habitué de la Kibitz. « Mais pourquoi ils ont exporté à la Kibitzenau les MNS de Schiltigheim depuis c’est la merde? »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :