Edito du 21 juin 2015. Une charte pour leurrer l’électeur.

  La ville de Strasbourg persiste et signe dans la mauvaise foi et montre un peu plus son fond réactionnaire. Le collectif « La Victoire pour tous » apparaît comme le seul interlocuteur digne de ce nom face à la machinerie municipale qui poursuit son travail d’enfumage, indigne d’une ville qui se veut progressiste. Son dernier coup … Lire la suite