L’Edito du 11 novembre 2012. Le dos crawlé à Strasbourg n’y comptez pas trop.

Ne pas dire en longueur ce que l’on peut dire en profondeur. Seuls ceux qui ont le goût d’un certain ethnocentrisme peuvent se retrouver satisfaits de la politique des piscines menée par Strasbourg et sa CUS. Malheur à vous si vous avez le goût des voyages et que vous êtes animés d’un petit désir de … Lire la suite