Exclusivité: La nouvelle Kibitzenau, le pire à venir

Amis du blog pour vous une exclusivité : la maquette de la future Kibitzenau. Le Canard en bouée nous a fait la faveur de nous la transmettre. A vous de vous faire une idée de ce qui va être offert à la collectivité. Un seul adjectif de mise : affligeant. Tout ça pour ça, à savoir 15 millions d’euros.

Notre formation nous a appris à interroger toute proposition. Dans la perspective d’un « ils nous disent ça, mais pourquoi nous le disent-ils ? » Et face aux questions difficiles, nous n’hésitons pas à faire appel à des compétences. C’est pourquoi, quand le Canard en bouée nous a transmis les projets retenus, nous les avons soumis à trois architectes, dont deux ont été retenus pour des piscines. La conclusion de ce groupe de travail est des plus instructive concernant le projet retenu pour la future Kibitzenau. Par ailleurs il faut savoir que l’architecte lauréat, M. Feichtinger, est par ailleurs un très bon dans son art (cf. Les passerelles Rivétoiles) mais pour les piscines c’est à voir…

Voici la conclusion:

Fonctionnalité de la piscine :
Le hall d’accueil est le premier espace auquel on accède depuis l’extérieur. Il permet de percevoir la qualité des ambiances de l’équipement. Sa fonctionnalité lui permet de proposer une lecture simple des accès aux différentes entités de l’équipement. On essaye, au travers des transparences proposées sur le hall des bassins, d’affirmer la dimension « séductrice » de l’équipement. Pour cette raison, les espaces « ludiques » sont souvent mis en premier jour. Il est curieux de voir dans le projet lauréat que les bassins et espaces ludiques sont invisibles depuis l’accueil. Cela est d’autant plus dommage que la vue est sur la partie de faible profondeur du bassin sportif, zone dans laquelle il se passera le moins de choses.
Dommage, lorsque l’on rentre dans le hall, que le premier espace visible soit celui des bains publics (ces fameux bains publics que M. Hermann ne veut plus à la piscines de la Victoire). Dommage que les bassins ludiques et leurs espaces extérieurs soient positionnés à proximité de la cour de service et de livraison. Ils sont totalement mis à part et nécessitent donc une surveillance adaptée qui risque de coûter cher aux contribuables. D’autre part, il est dommage qu’il n’y ait pas de logique dans la complémentarité des profondeurs des différents bassins.La logique voudrait que les bassins ludiques soient proches de la faible profondeur du bassin olympique.

En ce qui concerne le bassin olympique, il est irresponsable de vouloir supprimer un bassin aux dimensions olympiques quant on connait la difficulté d’en construire UN. Désormais la CUS va passer de trois bassins olympiques (Kibitzenau, Wacken, Schiltigheim) à un seul. Et puis, un équipement est réalisé pour une durée de 30 à 40 ans, il ne parait pas sérieux de faire fi d’une telle réalité. 48,50 m de longueur pour un bassin de natation c’est une ineptie, jamais rencontrée jusque là. Il convient donc de mettre en œuvre deux ailerons mobiles et non un pont mobile.

La hauteur du plafond des bassins ludiques est la même que celle du bassin dit de compétition. On chauffe des mètres cubes inutiles.

La fonctionnalité proposée ne répond pas aux exigences du programme. Il suffit de prendre chaque catégorie d’utilisateurs pour s’en apercevoir :
Vestiaires Collectifs : utilisation du bassin sportif en priorité.
Vestiaires Individuels : utilisation des espaces ludiques.

Nous constatons un croisement des flux aux sortir des douches qui est une erreur de conception grave.
Les sportifs qui doivent faire de la musculation ou de la danse (synchro) sont obligés de repasser par le hall, souvent en simple maillot de bain, pour se rendre aux salles du premier étage. Méconnaissance totale des modes d’entrainement des athlètes et du mode de fonctionnement des entraineurs qui ont leurs bureaux à l’étage.
En ce qui concerne le personnel, il semble difficile, dans les surfaces dessinées, de rendre celles-ci accessibles aux personnes à mobilité réduite.
On a du mal à comprendre le cheminement du personnel (MNS) depuis l’accès à la piscine. Une fois changé, il doit passer en tenue de bord du bassin, dans le hall d’accueil.
Il est souvent demandé une certaine proximité entre l’accueil et les bureaux de direction de l’équipement.

Le logement est en façade principale et donc le traitement de cette façade devra être adapté à la typologie des pièces qui sont derrière la façade. Cela risque de ne pas être très sympathique d’avoir des rideaux de voilage en façade.
La perspective sur le bassin sportif met en scène une personne en basket. Ce petit détail permet simplement de comprendre que l’ensemble des erreurs de fonctionnalité ci-dessus expliquées sont simplement dues à la méconnaissance totale de la fonctionnalité d’un tel équipement.

Nous voilà donc en pleine hérésie. Un précédent édito le rappelait, l’unité de mesure de la CUS est désormais la Bêtise.

L'espace ludique

Vue par l'arrière

Le rez- de chaussé

Vue générale extérieure

Le premier étage, la salle de danse et de musculation

Et voilà le détail qui tue: un bonhomme en baskett au bord du bassin.

Publicités
Comments
11 Responses to “Exclusivité: La nouvelle Kibitzenau, le pire à venir”
  1. casier 244 dit :

    NON au bassin de 48,5m! Messieurs les décideurs il n’y a pas de honte à revenir sur votre projet

  2. OCTOBRE ROUGE dit :

    J’ai lu avec attention les projets de notre chère MAIRIE ET de leur service du sport …. Dans le CUS MAGAZINE (journal à propagande des élus locaux ).. , il est mentionné qu’un investissement de 90 millions d’euros est prévu pour les piscines .Alors ma question au WEBMASTER est la suivante :

    Y a -t il un nouveau Centre Nautique de prévu (et pas un ersatz comme le Wacken et la Kibitz ) ou est ce une fois une ruse de nos élus politiciens sportifs ?
    Merci de vos lumières ?

  3. Commentaire adressé par POSEIDON le 2/12
    Je vous recommande la lecture, très intéressante, de l’article de M. Schnepp dans les DNA du 1 er décembre.

    On y apprend qu’il y a trop de nageurs à Hautepierre et pas assez à la Kibitzenau – sans doute est ce pour cela qu’ils veulent rétrécir la Kibitzenau …!! Mais à part ça, le projet de rapprochement est un « vrai succès ». Quelle rigolade !

    On y apprend aussi – là c’est du sérieux – qu’il est prévu de déléguer entièrement la gestion de la Kibitzenau à un club ! …. Rien que cela, dans l’état de pénurie de plans d’eau et de lignes de nage où nous nous trouvons !!

    La Kibitzenau est la piscine la mieux insérée dans les quartiers, entre le Neudorf, le Neuhof et la Meinau – à deux pas du Centre-Ville et de l’Esplanade : on peut s’y rendre facilement, en peu de temps et écologiquement ! Elle est au centre des plus grandes densités de population de Strasbourg, et que prévoient nos énarques es natation ? De confier intégralement cette piscine à un club, … et donc d’envoyer les autres nageurs ailleurs !!! Déplacements multiples et motorisés garantis (M. Jund appréciera…) !

    Et qui en profitera ? La SNS ? L’ASPTT ? Ou la mystérieuse ASPTT »S « , maintes fois citée dans l’article … sans doute un nouveau club … Ou encore le « Centre régional de water polo » ?

    C’est un véritable scandale ! Nous devons nous opposer fermement à ces orientations : les dizaines de milliers d’habitants des quartiers Sud valent autant que quelques dizaines de poloïstes, et que les ambitions démesurées de nos chers directeurs sportifs et entraîneurs d’élite. Ne nous laissons pas faire !

  4. Commentaire adressé par L’ETRANGE DEFAITE 2/12
    Je lis avec consternation l’article des DNA du 01/12 concernant le premier bilan de la mutualisation SNS-ASPTT. C’est à en pleurer. Selon l’article, tout va bien : plein de jeunes compétiteurs, 98% de parents satisfaits, un grand club en création. Il paraitrait même qu’un jour on leur donnera les clés de la Kibitzneau. Voilà le pot aux roses – si la SNS a viré les groupes de natation de compétition, récupérés en faible partie par l’ASPTT (qui soit dit en passant avait déjà une piscine de 25m – Hautepierre et une piscine de 50m – Schilitigheim) – c’est certainement qu’ils avaient déjà planifié l’occupation intégrale de la Kibitizneau. Un bassin de 48,50m ? Un passage obligé par le hall d’entrée pour les sportifs ? Ce n’est pas grave, car si la gestion de la Kibitzneau est déléguée aux clubs en place, il est à craindre que ses portes ne soient fermées aux gueux que nous sommes. La ville peut-elle réellement songer à déléguer la gestion d’une des rares piscines de la CUS à deux clubs qui n’arrivent pas à gérer l’utilisation des lignes qui leur sont attribuées ???

  5. Commentaire adressé par ONDINE 3/12
    Poséidon a vu juste : réserver la Kibitz, si bien située, uniquement au polo est une aberration étant donné le très faible nombre de personnes pratiquant ce sport.
    On compte à peine une centaine d’affiliés pour toute la CUS (chiffres SNS). Même avec le développement de ce fameux (et hypothétique) centre de formation, on ne dépassera guère les 120/130 inscrits, et qui en plus ne s’entraînent pas tous les jours. Chiffre à comparer aux centaines, voire aux milliers de personnes qui fréquentent assidument cet établissement chaque semaine.
    A ce compte là, ce n’est pas un mur qu’il faut construire dans ce bel espace de 50 m., mur qui réduirait en outre la taille du bassin et le rendrait inutilisable aux sportifs, mais aussi et surtout aux scolaires (allez préparer les épreuves de natation du bac ou du bepc dans un bassin de 48,5 m.!). Non, ce n’est pas un mur qu’il faut, mais tout simplement un nouveau bassin, ailleurs, pour y loger les polistes. Ainsi, on épargnera l’environnement et on pourra laisser notre chère Kibitz à ses habitués du quartier. Messieurs les élus, un peu d’intelligence !

  6. OCTOBRE ROUGE dit :

    Monsieur WEBMASTER ,

    Serait-il possible d’intervenir sur le site et modifier la présentation de manière à ce que les commentaires soient plus accessibles …..aux lecteurs dès la première page ?

  7. Pas de problème. Il suffit de faire son commentaire à la suite du dernier article paru. Surtout ne plus aller sur l’article « Le Forum ou Les commentaires du jour »….

  8. Julie Reux dit :

    Bonjour!
    Je suis journaliste pour l’hebdo des quartiers sud 7 à Neudorf Neuhof Meinau. Je prépare pour le 6 janvier un dossier sur la kibitzenau et j’aimerais vous rencontrer.

    Pouvez-vous me contacter ? J’ai eu beau chercher, je n’ai pas trouvé d’autre moyen pour vous contacter que de laisser un commentaire…
    Cordialement

    Julie Reux

  9. casier 244 dit :

    Bonne année sportive à tous les amis du blog en espérant que nos revendications soient prises en compte en 2011

  10. pascontent dit :

    le plan piscine de la cus est vraiment ridicule. La grande majorité des gens allant à la piscine y vont pour nager sportivement et non pour barboter. c’est déjà trés difficile de pouvoir nager à strasbourg . Peu d’horaire en semaine accessible au grand public donc grande concentration de nageur pendant les heures d’ouvertures ce qui en rebute un trés grand nombre. Alors ce n’est pas supprimer un bassin tel que la kibitsenau qui resoudra le problème, il faudrait au contraire construire au moins un bassin de nage ouvert au public de 9h a 20h tous les jours. vous verrez le grand pulblic redecouvrira les joies de la natation

  11. Anonyme dit :

    LA…MEN..TABLE
    à moins de 20 jours d’un évènement spotif important pour STRASBOURG(championnat de france de natation)
    pas moyen d’avoir des renseignement sur les horaires,tarifs ou ventes des billets à la piscine de schiltigheim
    BRAVO les organisateurs…

%d blogueurs aiment cette page :